37ème festival psy de Lorquin / 7-8 juin 2017

Un retour sur 40 ans d’images de la psychiatrie à Lorquin permet aujourd’hui d’en mesurer l’évolution. La psychiatrie évolue au gré du regard que la société porte sur la folie. Ce regard change depuis quelques années.

On remarque que la maladie mentale se dissout dans la notion de santé mentale et de handicap psychique. Les films montrent de plus en plus une approche du sujet porteur de sa souffrance. Celle-ci dépasse la nosologie ou la clinique du DSM.

Je me félicite d’un retour à une psychiatrie humaniste s’écartant d’une vision restrictive et purement somatique de la maladie mentale. Le psychiatre Thierry Trémine* explique qu’à chaque évolution des idées, la psychiatrie se trouve confrontée à deux problèmes : la dimension sécuritaire et la dimension financière.

Je souhaite que le changement actuel de nos dirigeants s’écarte de ces difficultés pour redonner sa place au sujet souffrant.

Dr Alain Bouvarel directeur scientifique du CNASM, cofondateur du festival psy de Lorquin

*L’utopie en Psychiatrie : un entretien avec Thierry Trémine (film du CNASM)

Plus de détails en cliquant ICI

This entry was posted in Non classé. Bookmark the permalink.